Comment les banques se rémunèrent-elles ?

Le système bancaire est très particulier, et entre les approvisionnements des banques centrales en devises, les fluctuations de la monnaie, les politiques monétairs variables et tous les services possibles et imaginables sur le marché actuellement, on peut se demander comment les banques arrivent à trouver leur compte. Pourtant elles le trouvent, car le marché bancaire est sans cesse saturé par de nouveaux acteurs, qui le pénètrent afin d’en tirer des profits. Comment les banques se rémunèrent elles ? comment arrivent elles à tirer profit de leurs activités ?

Rappelons d’abord la pléthore d’activités que propose une banque, afin de mieux nous resituer le contexte. La principale occupation des banques de particuliers, nous ne parlons bien évidemment pas ici des banques d’affaires, c’est le dépôt que vous lui faite. Les banques de particuliers possèdent donc les comptes de leurs clients, où ils déposent leur argent. Cet argent n’est pas une monnaie scripturale ou fiduciaire, comme au 19ème et 20ème siècle, et les banques n’ont quasiment plus de géants coffres forts où les fortunes des puissants de ce monde sont entreposées. Non, aujourd’hui, les comptes sont dématérialisés, digitalisés, et les échanges le sont également.

Mais les banques ne s’occupent pas que de la gestion de comptes en banques. En effet, garantes de la quantité d’argent circulant en France, elle ne peut pas émettre des billets (rôle de la banque centrale), mais elle peut contrôler le nombre et la quantité des crédits accordés pour l’immobilier, la consommation, ou encore des prêts accordés aux étudiants par exemple.

Les banques traitent aussi de l’épargne de leurs clients, elle permettent ainsi à un titulaire de compte en banque de placer une somme d’argent que la banque fait fructifier dans des placements à faible intérêt, mais à faible risque. Lorsque l’argent des particuliers est placés dans la bourse, mais à haut risque, et que des crédits sont accordés beaucoup trop librement, ce que l’on a vu avec la crise des subprimes, des bulles spéculatives gonflent et peuvent exploser.

Ainsi, les banques évitent de placer trop librement l’argent des particuliers, et les comptes épargnes, ou les placements des particuliers sont minutieusement étudiés afin de rapporter le moins de risques possibles.

Mais comment, dans tout ce fatras de fonction, les banques arrivent elles à produire un bénéfice ? Et bien en se servant justement de l’argent que vous placez. En effet, vos comptes en banques ne sont pas des comptes à rendements. Votre argent, sauf si vous bénéficiez d’un PEL, d’un compte épargne ou tout autre intérêt, ne perçoit pas régulièrement des dividendes. Pourtant, ce dernier est placé dans des actions, sur les marchés financiers. En faisant fructifier ces placements, les banques en récupèrent le dividende, et peuvent ainsi faire tourner tous leurs mécanismes. Les employés de la banque, le surplus d’argent qu’elle possède, et sa capacité à accorder des découverts ou encore des crédits et prêts dépends en grande partie de ces placements là. Car même s’ils n’ont un rendement qui n’excède que rarement les 2%, le nombre de comptes qu’elle possède leur permet de s’alimenter.

C’est donc la raison pour laquelle une banque veut toujours attirer plus de clients, et voici comment elles fonctionnent.